RSHL LNHSDucks d'AnaheimBruins de BostonSabres de BuffaloFlames de CalgaryHurricanes de la CarolineBlackhawks de ChicagoAvalanche du ColoradoBlue Jackets de ColumbusStars de DallasRed Wings de DetroitOilers d'EdmontonPanthers de la FlorideKings de Los AngelesWild du MinnesotaCanadiens de MontréalPredators de NashvilleDevils du New JerseyIslanders de New YorkRangers de New YorkSénateurs d'OttawaFlyers de PhiladelphieCoyotes de PhoenixPenguins de PittsburghSharks de San JoseBlues de St-LouisLightning de Tampa BayMaple Leafs de TorontoCanucks de VancouverCapitals de WashingtonJets de Winnipeg
Saison 6
Jour 4

2
4
Sommaire
3
2
Sommaire
2
3
Sommaire
2
1
Sommaire
1
6
Sommaire
4
3
Sommaire
4
0
Sommaire
3
3
Sommaire
6
2
Sommaire
3
1
Sommaire
2
3
Sommaire
2
3
Sommaire
3
2
Sommaire
1
1
Sommaire
 Joueur PJ Buts
 A.HENRIQUE (Edm)  4   5
 M.RANTANEN (Ott)  3   4
 L.ERIKSSON (Buf)  4   4
 N.JENSEN (Car)  4   4
 N.FOLIGNO (Col)  4   4
 Joueur PJ Points
 J.BENN(Col)   4  7
 M.MARNER(Bos)   4  7
 W.NYLANDER(Ott)   3  6
 I.KOVALCHUK(Min)   4  6
 N.BACKSTROM(Nas)   4  6
 Gardien PJ % Arrêts
 S.WEDGEWOOD (Mtl)  1  ,000
 L.SODERSTROM (Nas)  1  ,000
 C.HUTTON (Pho)  1  ,000
 A.STALOCK (Phi)  1  ,000
 J.ORTIO (SJ )  1  ,000
Début de la saison 6!


Ce moment où l'on ouvre un sac de chips et qu'on réalise que la moitié dudit sac ne contient que de l'air. Dans ce temps, une certaine déception s'installe. Assez pour avoir besoin d'augmenter la dose d'Octane, mettons. Puis, arrive ensuite une grande question philosophique : Tsé, lorsqu'il n'y aura plus d'air sur la planète, que diantre crisseront-ils dans les sacs de chips? De la ouate?

M'enfin, l'autre problème qui survient, spécialement lorsque vous ouvrez un sac à saveur de barbecue, c'est que vous constatez que les croustilles n'ont pas toutes le même degré de saupoudrage. Et si vous êtes atteint d’un trouble obsessionnel compulsif, il se peut que vous ayez envie d'en peinturer quelques-unes avec du Tabasco et du paprika. Oui, c’est le genre de chose qui peut arriver lorsqu’on est atteint d’un TOC. Comme attendre la visite avec un sourire de sociopathe et ouvrir la porte avec un couteau à la main et, dans l’autre, un bol de raisins auxquels on a retiré toutes les pelures: «Je vous ai fait un bol de raisins sans pelures!» Ou de vous mettre à rire diaboliquement pendant deux minutes devant la caméra, telle qu’Killary Clinton. Quoi que, ça, c'est un autre problème. Bref, certaines croustilles sont full barbecutées, style «red hot chill pepper apocalyptique», voire une réelle bomb-incoming dans les gustatives. Alors que d'autres, elles, sont aussi fades qu'une hostie (pas le blasphème là, plutôt le truc blanc en carton recyclé qu'on mange à l'église).

Pour cette sixième saison de la LNHS, ce sera un peu le même scénario. Parfois, le sac de croustilles sera loadé de goût, alors que d’autre fois, on jurera à des croustilles bios. Rapport que certaines équipes seront aussi peu munies que la cocologie de certains «membres» du programme Célibataires et Nus. Alors que d'autres seront encore plus affamées qu’un ours malcommode... ou que Marc Hervieux lâché lousse au Buffet des Continents.

Dans l’association de l’Est, plusieurs questions s’imposent tel le « boner » de Peter North. Est-ce que les Sabres de Buffalo, avec l’ajout de Nathan Horton, entre autres, prendront enfin part à la danse des Minatoires ? En Caroline, Scott Darling sera-t-il encore une fois le Mary Poppins de l’équipe, ou est-ce que Simeon Varlamov lâchera enfin le poker de nuit avec le KGB ? Est-ce que l’éclosion des Panthères brusquera l’association pour de bon, ou engendreront-t-elles encore une fois qu’un vulgaire frisson, style en manque de morphine basse depuis deux jours ? Combien de fois l’alignement du Canadien de Montréal changera-t-il d’ici la limite des transactions ? (Calculatrice scientifique obligatoire) Est-ce l’année des Insulaires ? Les Rangers feront-ils un comeback avec le gros Ben Bishop devant la cage ? Ottawa dénichera-t-il un gardien d’expérience fiable ? Chez les Flyers, est-ce que l’énigmatique Jakub Voracek pourra enfin en donner plus, au bon moment ? Est-ce que Pittsburgh représente toujours une aussi grande menace que Vladimir Putin ? Tampa Bay sera-t-il encore une fois indestructible durant la saison régulière, mais pour ensuite s’éteindre au match ultime telle une mauvaise batch de mush ? Toronto pourra-t-il vaincre le mauvais œil, le mauvais karma ou la guigne du pet sauce avec un DG plus dynamique et gagnant que jamais aux commandes ? Washington devra-t-il augmenter son forfait de textos ? Jean-Maurice ? On te pose la question.

Dans l’association de l’Ouest, est-ce que Anaheim sera encore dans le fond de cale ? Calgary a-t-il acheté la Coupe en allant chercher Alexei Emelin – boosté aux cyber-stéroïdes ? Chicago, malgré un léger remue-ménage, saura-t-il se stationner encore une fois dans les hauteurs du classement ? Est-ce que l’acquisition de Jamie Benn au Colorado assurera la Coupe dans cette ville, ou est-ce que la légalisation de la marijuana affectera l’engouement ? Est-ce l’année des Kings ? Le rêve mouillé du Wild ira-t-il jusqu’à la puissance Samantha Fox ? (Votre clavier aurait peut-être besoin d’ajuster ses référents...) Nashville est-il en mode « repeat » ? Les Sharks auront-ils les dents assez longues ? Les Blues casseront-ils assez de dents ? Vancouver pourra-t-il finir le boulot ? Winnipeg pourra-t-il devancer Anaheim ? Jean-Maurice ?

Courtoisie : Charlie Phaneuf