RSHL LNHSDucks d'AnaheimBruins de BostonSabres de BuffaloFlames de CalgaryHurricanes de la CarolineBlackhawks de ChicagoAvalanche du ColoradoBlue Jackets de ColumbusStars de DallasRed Wings de DetroitOilers d'EdmontonPanthers de la FlorideKings de Los AngelesWild du MinnesotaCanadiens de MontréalPredators de NashvilleDevils du New JerseyIslanders de New YorkRangers de New YorkSénateurs d'OttawaFlyers de PhiladelphieCoyotes de PhoenixPenguins de PittsburghSharks de San JoseBlues de St-LouisLightning de Tampa BayMaple Leafs de TorontoCanucks de VancouverCapitals de WashingtonJets de Winnipeg
Saison 6
Jour 66

5
4
Sommaire
0
3
Sommaire
3
3
Sommaire
2
1
Sommaire
5
6
Sommaire
4
3
Sommaire
5
3
Sommaire
6
0
Sommaire
2
4
Sommaire
3
5
Sommaire
5
3
Sommaire
2
3
Sommaire
0
3
Sommaire
1
0
Sommaire
 Joueur PJ Buts
 T.SEGUIN (Dal)  62  31
 A.HENRIQUE (Edm)  62  29
 G.BOURQUE (Pho)  62  28
 D.SEDIN (Van)  61  27
 J.EBERLE (Dal)  61  26
 Joueur PJ Points
 N.BACKSTROM(Nas)   61 66
 G.BOURQUE(Pho)   62 64
 J.TOEWS(Chi)   61 62
 C.KUNITZ(TB)   61 58
 M.GRIGORENKO(Mtl)   61 58
 Gardien PJ % Arrêts
 H.LUNDQVIST (Edm)  53  ,919
 J.BERNIER (TB )  40  ,917
 Z.FUCALE (TB )  25  ,917
 S.MASON (Phi)  49  ,913
 S.VARLAMOV (Car)  48  ,909
LE ROUGE REDEVIENT FURIEUX
À WASHINGTON



L’ordre est enfin rétabli à Washington. Et non, on ne vous parle pas des riots qui éclatent depuis que Donald Trump a remporté les élections. Tsé, entre les extrémistes du Klan, le drapeau des confédérés qui s'agite, l'extrême gauche et l'extrême droite qui s'entremêlent, les lobotomisés (libéraux) simili universitaires du Conseil on Foreign Relations qui réclament le retour d'Obama, le fait que les "exit polls" démontrent clairement que Clinton devrait être en poste et, surtout, la révolution violette que prépare George Soros, difficile d'y voir clair. Or, quel est le sujet en question ? Les Capitals de Washington c't'affaire! Oui, car la joie de vivre est de retour dans c'giron. Profitons-en, de ce petit break, pendant que l'apo-calice se dit en stand-by.

Écoutez, après un début de saison loadée de scandales, l’équipe de Maxime Douak vient de subir seulement trois défaites à ses quinze derniers matchs. Soyons honnêtes, le club avait atteint le fond du Vari-Baril PFK durant la première portion du calendrier, fleuretant avec le dernier rang du classement. Toutefois, les Capitals sont maintenant à un seul point de la huitième place qu'on vous dit. Même Peter North n'a jamais connu pareil érection.

On se souviendra que, en début de campagne, l’ambiance autour du vestiaire était aussi enchanteur qu’un séjour à l’hôtel l’Abri du voyageur, coin St-Catherine et St-Laurent. Des scandales avaient éclaté dans tous les sens. Pour un, Paul Byron avait été surpris en train de faire du vol à l’étalage dans un Tigre Géant, pendant que Ryan Getzlaf était accusé de violence conjugale sur sa télévision ; durant un show d'Éric Salvail, qu'on raconte. Wayne Simmonds, lui, avait fait réagir à souhait en déposant un genou au sol durant l’hymne national. Chose certaine, le psychologue sportif de l'équipe s'en est allé en burnout rien que sur un esti d'temps.

Aussi, Logan Couture avait été accusé pour possession de pornographie de vieilles guédailles séniles, pendant que Dale Weise, de son côté, avait été pris les culottes baissées dans un parc aux tendances assez queer-fluides sur les bords merci. Ce moment où sécheresse offensive rime avec bâton élevé.

M'enfin, on a également appris que Jordan Weal avait couché avec la femme de Nick Foligno, mais étant donné son micro-pénis, Foligno avait décidé de ne pas se venger en ne fonçant point dans le Tim Horton où se trouvait Weal et sa famille avec son gros Dodge RAM. Sage décision ce fut, comme aurait dit Yoda.

Autrement chié, nous étions loins du scénario waltdisnesque promu par Maxime Douak durant l'entre-saison précédent. Sauf que, à l'inverse de la démocratie en Occident, la situation s'est redressée dans le vestiaire des Caps.

Le point tournant de la saison ? Certainement l’arrivée du grand gardien Pekka Rinne dans le clubhouse. Le géant finlandais a mis du temps à trouver ses repaires, mais il est présentement en pleine possession de ses moyens. Au moment de démouler ces lignes, O'keefe tablette en main, votre clavier disjoncté remarque que sa moyenne de buts alloués est de 2,41 et son pourcentage d’arrêt affiche 91,2%. Du gros stock pour le cerbère.

Offensivement parlant, Nino Niederreiter en est un qui fonctionne à bon régime cette saison à Washington, avec une production de 32 points en 45 parties. Nick Foligno et Logan Couture affichent eux aussi plus de trente points au compteur. Cela dit, une nette impression que le meilleur est à venir flotte dans l'air depuis quelques temps.

Maintenant, la question qui brûle les lèvres : Les Capitals participeront-ils aux séries éliminatoires ? Bonne question, Jean-Maurice. Difficile de se prononcer, certes, mais le dicton suivant est de mise : Avec de la patience et des entraînements sans rondelle, le coach sodomise le pou.

Courtoisie : Charlie Phaneuf