RSHL LNHSDucks d'AnaheimBruins de BostonSabres de BuffaloFlames de CalgaryHurricanes de la CarolineBlackhawks de ChicagoAvalanche du ColoradoBlue Jackets de ColumbusStars de DallasRed Wings de DetroitOilers d'EdmontonPanthers de la FlorideKings de Los AngelesWild du MinnesotaCanadiens de MontréalPredators de NashvilleDevils du New JerseyIslanders de New YorkRangers de New YorkSénateurs d'OttawaFlyers de PhiladelphieCoyotes de PhoenixPenguins de PittsburghSharks de San JoseBlues de St-LouisLightning de Tampa BayMaple Leafs de TorontoCanucks de VancouverCapitals de WashingtonJets de Winnipeg
Séries - Ronde 2
jour 5

3
4
Sommaire
2
4
Sommaire
3
2
Sommaire
 Joueur PJ Buts
 G.LANDESKOG (Van)  11   8
 D.BRASSARD (NYI)  7   7
 J.SKINNER (Car)  12   7
 J.BENN (Col)  10   6
 C.PERRY (STL)  11   6
 Joueur PJ Points
 E.MALKIN(Pit)   11 14
 N.BONINO(STL)   11 14
 J.SKINNER(Car)   12 14
 G.LANDESKOG(Van)   11 13
 E.KARLSSON(TB)   12 13
 Gardien PJ % Arrêts
 J.ZATKOFF (Dal)  2  ,000
 T.RASK (Col)  10  ,937
 Z.FUCALE (TB )  3  ,931
 P.RINNE (Was)  7  ,918
 R.MILLER (Bos)  9  ,915
QUE LE SPECTACLE COMMENCE !


Oubliez l’hypothétique saison de trente buts de Ti-Paul Byron. Oubliez aussi ce perroquet qui imite le bruit de Google – et l’on ne parle pas de Edwin « lâcheur » Encarnacion ici. Bref, les sixièmes séries Minatoires de la LNHS promettent de faire capoter les fans groupies ameutées presque autant que le nouveau hamburger nommé « Crise cardiaque » de chez La Belle et La Bœuf. Non, il n’y aura rien de plus gros que cet évènement qu’on vous dit. Fake News? Impossible! Puisque ni le Washington Post et ni le New York Times n’en a parlé. C'est donc fiable, cette nouvelle, rapport que c’est le LNHS News qui traite le shit.

Tsé, votre clavier préféré ne fait pas dans le maccarthysme. Il ne possède pas non plus la verve d’un François Gagnon et il n’écrit pas toujours EN MAJUSCULES COMME MARIE-CHANTAL TOUPIN. Mais sachez que votre source d’informations ne plierait absolument pas devant aucun lobby, ni aucune espèce d’institution de pensée du calice. Rapport que votre journaliste Gonzo n’accepterait pas non plus les photos d’un match si elles provenaient des White Helmets, garanti, et il cracherait sèchement sur les statistiques émanant du Syrian Observatory For Human Rights. L’éditeur en chef préfèrerait mourir plutôt que de vendre son âme au diable; ou à une source sournoiso-tentaculaire des Maîtres de l’Univers. Vous le savez, le LNHS News préfère jouer la carte du média alternatif et prendre un angle de gauchiste radical – car c’est apparemment radical d’être anti-guerre et en faveur de l’égalité des droits de l’homme et des ressources sur le globe. Or, pour ces maudites bonnes raisons, le LNHS News affirme, et ce sans avoir peur de passer pour un vieux propagandiste sec, que les prochaines séries Minatoires de la sainte LNHS donneront le MEILLEUR FUCKIN SHOW DE L’ANNÉE!

Bref, reste à voir si les Capitals de Washington, les Rangers de New York, les Oilers d’Edmonton ou les Blue Jackets de Columbus parviendront à se hisser vers la grande danse, mais autrement, les meilleures cartes sont déjà annoncées. Au moment d’écrire ces lignes, Tampa Bay, Caroline, Montréal, Floride, Long Island, Boston, Pittsburgh et Philadelphie occupent les huit places disponibles dans l’Est. Alors que dans l’Ouest, nous avons : Dallas, Vancouver, Chicago, Colorado, Nashville, St-Louis, Calgary et Phoenix. Rendu-là, on s’entend que des duels endiablés sont à prévoir ; style là où aucun nom boosté de hot-sauce barbecue de type 9-1-1 ne pourrait cerner l’ambiance qui y régnera en fou sur une durée hypothétique de sept rencontres. Pas même les sauces « Sang de Satan », « Hémorroïde Infernale » ou « Chiasse Rouge » n’arriveraient à la cheville de cette chaleur/fièvre ressentie lors des éventuels challenges.

Plusieurs intrigues au menu ; plusieurs compte de fées aussi. Et quelques héros obscurs qui pourraient émerger. Rapidement, on pense à l’Avalanche du Colorado, qui est maintenant quatrième au classement. Voilà une équipe qui est passée par une gamme d’émotions depuis le jour un de la saison. Après avoir connu un début de campagne totalement chaotique, la troupe de Charles-Antoine Toutant est maintenant au plus fort des aspirations. Attaboy! Les Panthers de la Floride sont présentement au quatrième rang de l’Est, et vont enfin attaquer les playoffs dans le rôle de favoris. Du gros stock! San compter que les Hurricanes de la Caroline et les Stars de Dallas connaissent des saisons qui excitent les fans. Vrai que Tampa Bay vole le show présentement, avec une saison aux allures galactiques, mais l’accomplissement des Stars et des Hurricanes n’est pas en reste. Autrement dit, voilà deux formations que les experts voyaient participer aux séries d’après-saison, certes, mais pas nécessairement qu’elles termineraient dans les hauteurs du classement. Chapeau!
 
Certaines équipes sont en perte de vitesse lors de ce fatidique dernier droit, comme les Pingouins de Pittsburgh et les Blues de Saint-Louis, entre autres. Vrai que les deux formations ont fait suffisamment d’efforts afin de participer aux séries, mais quel genre de momentum auront les troupes lors des matchs sans lendemain ? On vous pose la question. Vous connaissez l’adage ; voire celui qui dit que c’est préférable d’entrer en playoffs avec le feu dans les bottes. À l’inverse, quelques équipes arrivent dans le rétroviseur avec véhémence – placer le mot véhémence cette semaine: check! Une équipe comme Washington pourrait venir jouer les grignoteurs d’hémorroïdes advenant une participation aux Séries. La troupe de Maxime Douak joue du hockey inspiré depuis quelques semaines. Par contre, quelques gros clubs ont eu le feu éteint presque toute la saison durant. On pense notamment aux Kings de Los Angeles, le Wild du Minnesota et les Leafs de Toronto. Est-ce qu’une reconstruction est à prévoir dans ces villes ? Seul Jean Béliveau le sait, pis John Kordic s’en doute.

Au final, verra-t-on une ville qui a déjà remporté les grands honneurs mettre la main une deuxième fois sur la Coupe ? Ce n’est pas impossible, car les Blues, les Hawks, les Pens, les Stars et les Prédateurs sont toujours en vie. Mais il y aura de nouveaux joueurs très sérieux en liste, comme le Canadien de Montréal, les Hurricanes de la Caroline, les Canucks de Vancouver, puis l’Avalanche du Colorado. Une chose est sûre, n’allez pas miser votre prochaine paye sur le gagnant de la prochaine Coupe. De un, parce que ce sera assurément un combat aussi féroce qu’un épisode de fin de saison de Walking Dead et, deuxio, car le prochain bill d’Hydro risque de couter cher, alors…

Courtoisie : Charlie Phaneuf